Hannes Hofstetter

Le thème central du travail de Hofstetter est la recherche de réponses aux problèmes majeurs de l'existence actuelle.
Hofstetter découvre les nombreuses variétés de l'ambiguïté de l'être, qui n'est pas un comportement subjectif mais une nécessité pour éviter les contradictions, la complexité, les conflits avec la réalité.
D'où une matrice de passion culturelle et sociale sans laquelle son travail artistique ne peut être correctement expliqué.
Hofstetter est situé à l'intersection de nombreuses innovations que l'art a rejeté les paradis esthétiques et a accepté d'intervenir dans les problèmes de changement de vie: la peinture d'action, pop art, l'art de la terre, l'art comme une « sculpture sociale » (Beuys). Et à Beuys, l'un des plus importants représentants de l'art contemporain, Hannes étudie à la Düsseldorf Art Academy en 1967.
À Hofstetter, les techniques mixtes prédominent comme un choix stylistique strict. Il est nécessaire pour l'artiste d'utiliser une variété de matériaux: de l'acrylique aux matériaux qui ne sont normalement pas utilisés pour la peinture, en essayant de mettre dans les images des éléments réels mais transformés en milieu de vie. Les grands formats caractérisent son style; ils ont une expansion illimitée de l'espace en eux-mêmes.



"Nord Süd I", 2001
triptyque
 3x230x165cm 
(230x495cm

 

Francesco de Bartolomeis dans "Arte Oggi":

NORD-SUD

En 1997, on m'a demandé d'écrire sur Hannes Hofstetter pour une exposition. Une occasion de découvrir un grand artiste qui a quitté Berlin en 1996 et a décidé de vivre avec Paola dans la région vallonnée de Saluzzo. Vivre au milieu de la nature avec la vie quotidienne à la campagne ne l'empêche pas d'être très familier avec les technologies de l'information.
Hannes a étudié avec Beuys, mais il ne lui ressemble pas. Il est un peintre dédié aux problèmes actuels de réalisme et de passion. Par exemple, le triptyque Nord-Sud 2001 (230x495cm), quelque chose que tous les artistes recherchent, réalise une métaphore personnelle de la vie: marcher, changer de place et de perspective, expérimenter des situations naturelles et expérimenter différents contraires et personnes.
Dans l'espace de travail (grand, petit, interne, externe) et le temps ont de la force et de la légèreté (chargés du passé et projetés dans le futur), il y a une vitalité qui ouvre beaucoup de voies pour intensifier la connaissance et l'approfondissement. Explorer les orientations, même dans ce qui est impossible à expliquer.
Les trois parties du travail n'ont pas de séquence linéaire et ne sont pas limitées à des environnements physiques spécifiques, mais transmettent le sens des contradictions de la vie. La circularité, les transitions internes et externes, les transformations, les élévations, mais aussi l'enracinement instable dans la terre. Dans les partitions rythmes horizontaux et verticaux; Brillant d'or; Profondeur des bleus et des noirs, complétée par des zones claires de rouges rares.
La partie inférieure du triptyque n'a pas d'homogénéité: c'est la terre, enracinée, mais aussi avec les débris et les reliques, les bosses et les ruptures; les parties supérieures sont un contrepoint à leur diversité. Dans le compartiment gauche lumière solaire et diffuse, ouvertures chaudes vers la Méditerranée (sud): mers, champs larges, profils de montagne, géométries vivantes qui continuent dans le secteur central avec beaucoup de variations. La zone de l'aile droite (nord) offre une expérience intense de l'intérieur des cathédrales gothiques, mais aussi des forêts sacrées de la mythologie germanique, lieux de mémoire et de révélation entre les formes qui s'élèvent dans la lumière.
Diversité des choses de la nature et de l'homme, coexistence des contraires, transitions réversibles de l'élévation et de la terre, ouvertures claires et basses terres pâles: métaphore de la vie.

 

 

Hannes Hofstetter

"Atlantis I", 1988
145 x 220 cm

 

 

Hannes Hofstetter

"Nuit Transfigurée", 1989

Huile et acrylique sur toile, 165 x 190 cm

 

 

 
 
Hannes Hofstetter,
"Eau XI",1980
huile sur toile, 95 x 180 cm
 
 
 
 
 
Hannes Hofstetter,
"Nuits blanches III",
1992 Acrylique sur toile 140 x 105 cm
 
 
 


Hannes Hofstetter,
"Nuits blanches III",
1992 Acrylique sur toile 140 x 105 cm
 
 
 
 

Hannes Hofstetter,
"Nuits blanches II", 1982
Acrylique sur toile, 110 x 155 cm


 
 

Hannes Hofstetter

"Nageur V", 1979
Huile sur toile
170 x 200 cm

 
 


 
 


 
 


 
 


 


 


 
 


 


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


 


 


 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 


 


 
 


 
 
 
 
 
 
 
 
 

 


 
 
 

 

Joomla templates by a4joomla